Un exercice 2018-2019 contrasté, une nouvelle étape dans la transformation et le développement du Groupe VIVESCIA

Communiqué de presse
Lundi, 11 Novembre, 2019 - 21:15

UN EXERCICE 2018-2019 CONTRASTÉ, UNE NOUVELLE ÉTAPE DANS LA TRANSFORMATION ET LE DÉVELOPPEMENT DU GROUPE VIVESCIA

A quelques jours du début du cycle des assemblées générales de section, VIVESCIA présente ses résultats 2018-2019 et ses perspectives. 

L’exercice 2018-2019 du Groupe VIVESCIA se caractérise par des performances contrastées et marque aussi un nouveau départ. VIVESCIA ouvre un nouveau chapitre de son histoire et accélère sa transformation, dans un contexte économique agricole fragilisé en France, et instable à l’international.

Résultats consolidés au 30 juin 2019 : des performances contrastées

  •  La Coopérative VIVESCIA et ses filiales agricoles réalisent une année satisfaisante.

Une performance qui permet ainsi au Conseil d’administration de VIVESCIA de proposer une distribution aux associés de la Coopérative de près de 50% de son résultat net distribuable, soit 4,5 millions € (sous réserve de l’approbation de l’Assemblée générale plénière du 11 décembre 2019).

  • Pour ses métiers de l’industrie (VIVESCIA Industries), le bilan de l’exercice se caractérise par une forte disparité entre les performances de ses trois activités principales (représentant 92% de son chiffre d’affaires).

L’activité Malt est au rendez-vous de ses objectifs.
La Meunerie est sur une bonne dynamique commerciale.
L’activité Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie (BVP) souffre d’une nouvelle baisse de sa performance économique.

  • Les résultats consolidés du Groupe VIVESCIA 2018-2019 sont fortement pénalisés par son activité BVP.

Le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 3,38 milliards €, en progression de +5,8%, tiré par l’effet volumes des activités de la Coopérative et du malt et par les hausses de prix des productions végétales.

L’EBITDA, à 158 millions €, est en repli de 10 millions € (- 6%). La baisse importante de la contribution de la BVP est compensée en partie par les performances en progression des activités de la Coopérative et du malt.

La dette progresse légèrement, passant de 570 millions à 575 millions € au 30 juin 2019

Le résultat net part du Groupe devient déficitaire : - 85,3 millions € (contre un bénéfice net de 18
millions € sur l’exercice précédent), + de 85% étant lié à deux faits exceptionnels.

 • + de 70% s’explique par une dépréciation d’actifs incorporels conséquente des activités boulangerie, liée à la dégradation de sa performance actuelle et à une révision des prévisions de performance future.
• S’ajoutent des pertes exceptionnelles (17% de la perte), liées à une décision de justice défavorable rendue en Juillet 2019 concernant un litige ancien entre les meuniers, dont Grands Moulins de Paris, et l’Autorité de la Concurrence, après plus de 10 années de procédure.

Un nouveau chapitre s’ouvre pour VIVESCIA : nouvelles équipes et accélération de la transformation du Groupe

L’année 2018-2019 marque un tournant dans l’histoire de VIVESCIA - nouveaux hommes, nouvelles impulsions et nouvelles exigences - et signe ainsi un nouveau départ pour le Groupe et ses entités.

  • Changement d’équipes et d’organisation

Une nouvelle équipe à la tête du Groupe VIVESCIA : la démission du directeur général, en responsabilité de la Coopérative et de VIVESCIA Industries depuis 2012, a donné lieu, fin juillet 2019, à une nouvelle organisation du pilotage opérationnel du Groupe, autour du binôme :

• Olivier Miaux, Gérant de VIVESCIA Industries, l’entité qui fédère toutes les activités de transformation (malterie, maïserie, meunerie, boulangerie industrielle, nutrition animale et biotechnologies).
• Jean-Luc Jonet, Directeur général de VIVESCIA Agriculture (la Coopérative et ses filiales agricoles).

Sous l’autorité de Christoph Büren, Président de VIVESCIA, Olivier et Jean-Luc, ont pour mission, avec leurs équipes, de piloter la performance économique et d’engager la conduite de changement.

Un renouvellement des équipes managériales pour la BVP/Meunerie, l’un des pôles stratégiques de VIVESCIA Industries : sous l’impulsion d’Olivier Miaux, une nouvelle direction générale et financière chez Nutrixo (la holding qui rassemble les activités BVP et Meunerie) est mise en place depuis septembre 2019.

  • Accélération des chantiers de transformation et d’efficience opérationnelle

 La Coopérative VIVESCIA amorce sa transformation, dans un contexte d’économie agricole fragilisée, pour renforcer sa compétitivité et s’adapter à des agriculteurs pluriels, à des marchés diversifiés : nouveaux leviers innovation et agronomie, démarches de progrès et Haute Valeur Environnementale (HVE), agenda digital, déploiement du plan performance logistique grains et intrants 2019-2022... Pour encore mieux répondre aux mutations profondes du modèle agricole, la Coopérative pense son futur puisqu’elle lance tout un chantier pour bâtir sa feuille de route stratégique à 5 ans « Coopérative 2025 », d’ici juin 2020.

Cap sur la reconquête pour VIVESCIA Industries. Sa présence sur des marchés porteurs, pour la BVP et le malt, et sur des géographies diversifiées, est un atout majeur. Il y a du potentiel. Les 3 années à venir demanderont de l’exigence et de la rigueur pour capter cette croissance. Des plans d’actions et de transformation de nature différente sont posés et activés :

• Activité boulangerie : conduite d’un plan de redressement énergique sur l’ensemble des composantes de l’entreprise, dans un contexte externe matières premières et devises fluctuant.
• Activité meunerie : consolidation du leadership de la marque Francine, fidélisation des artisans-boulangers (1 boulanger sur 3 accompagné), accélération de la dynamique commerciale (1er site e-commerce pour les boulangers artisans, visibilité campaillette) et déploiement des engagements « sans insecticide de stockage » et bio
• Activité malt : poursuite de sa marche en avant avec son projet d’entreprise Shaping 2022 et pilotage maîtrisé de ses projets : activation totale de l’extension de la nouvelle unité en Australie, montée en charge de l’extension de la nouvelle unité en Espagne, construction d’une nouvelle malterie d’ici 2021 au Mexique, développement commercial pour les brasseries artisanales en France, en Pologne, en Espagne.

Fort de ses 7 500 collaborateurs engagés, VIVESCIA est dans l’action, avec les membres du Conseil d’administration et ses partenaires coopératifs pour continuer à porter, avec volonté et exigence, un projet coopératif cohérent et riche de sens : des agriculteurs entrepreneurs, capables de s’organiser pour capter de la valeur ajoutée depuis 90 ans et de s’ouvrir au monde depuis plusieurs décennies en bâtissant des filières de transformation blé/farine/pain et orge/malt, en France et à l’international, au bénéfice des territoires du grand quart nord-est de la France et de ses agriculteurs, et c’est bien çà sa raison d’être.